Tenir ferme (Éphésiens 6.11)

mai 16, 2019 admin 0

Une chose est certaine, la vie chrétienne n’est pas chose facile et plusieurs épreuves remplissent la vie du croyant. En fait, la vie chrétienne est une véritable guerre spirituelle qui nous dépasse énormément. Cela dépasse notre entendement! Et pour être honnêtes avec nous-mêmes, nous ne pouvons y faire face par nos propres ressources, d’aucune manière. C’est la raison pour laquelle l’apôtre Paul choisit de conclure sa lettre aux Éphésiens par une exhortation des plus importantes. Il nous dit impérativement de nous revêtir de l’armure de Dieu.

Il connaît nos besoins (Matthieu 15.32)

mai 15, 2019 admin 0

Cela faisait déjà trois jours qu’une foule de plus de quatre mille personnes suivaient Jésus sans le quitter avec rien à manger. Jésus, pleinement conscient des besoins de la foule, avait pitié pour ces gens. La mission de Jésus était d’annoncer le royaume de Dieu, mais tout en faisant cela, il prenait en considération les besoins des gens à qui il parlait. C’est pourquoi dans les Évangiles nous le voyons à maintes reprises guérir des malades, redonner la parole aux muets, guérir des estropiés, permettre aux boiteux de bien marcher et de redonner la vue aux aveugles. (Mt 15.31-32).

Agée 1.2,7-8

Travailler à la maison de Dieu (Aggée 1:2-8)

mai 9, 2019 admin 0

Le monde cherche par ruse à faire cesser l’avancement du royaume de Dieu. Par contre, le peuple de Dieu ne doit pas craindre le monde et ses menaces, mais il doit craindre Dieu. Nous ne pouvons pas accepter de laisser le témoignage de Dieu en ruine (la maison de l’Éternel représente son témoignage). C’est cela que le prophète cherchait à faire comprendre à ses frères. L’abandon du témoignage démontre que Dieu n’occupait pas la première place durant ces années d’inactivités. Le résultat pour Israël fut la perte de grande bénédiction. Il était temps pour eux de considérer leurs voies. Par deux fois, Aggée les a invités à se remettre en questions. Nous chrétiens devons faire de même dans notre marche avec Dieu. Il nous est dit de nous éprouver soi-même (1 Cor 11.28). C’est un exercice que nous devons faire à chaque semaine lors de la fraction du pain.

 1 Jean 5.13

L’assurance du salut (1 Jean 5.13)

mai 7, 2019 admin 0

En fait, Jésus définit la vie éternelle en affirmant qu’il s’agit de connaître le seul vrai Dieu, et celui qu’il a envoyé, c’est-à-dire Jésus lui-même (Jean 17.3). Le fait d’avoir la vie éternelle est étroitement lié au fait que nous avons la communion avec Dieu et que nous soyons connus de lui. On s’entend que la communion ne peut pas être un monologue où une seule personne parle. La communion sous-entend un dialogue entre deux parties. Deux parties qui s’écoutent et se répondent. Cette communion prend sa source dans une relation de vie de famille. C’est une relation unissant un père et ses enfants. Cette relation exige donc une réelle relation. Pour être chrétien, il faut dans un premier temps naître de nouveau, il faut devenir un enfant adopté par le Père éternel.

Jean 14.26

Le Consolateur : l’Esprit-Saint (Jean 14.26)

mai 2, 2019 admin 0

L’Esprit-Saint commence à agir dans la vie du croyant bien avant la conversion. Oui! Car c’est lui qui nous convainc de péché, de justice et de jugement (Jean 16.8). Paul avait raison de souligner le passage des Psaumes qui dit que « Nul ne cherche Dieu » (Ro 3.11, Ps 14 et 53). C’est sous l’action de l’Esprit de Dieu que nous prenons conscience de notre état de pécheur et de notre besoin de repentance afin de passer de la mort à la vie éternelle. Nous lisons que c’est par le Saint-Esprit que nous avons été lavés, que nous avons été rendus saints, que nous sommes justifiés par le nom de Jésus (1 Cor 6.11).

Matthieu 23.37

Jérusalem, Jérusalem ! (Matthieu 23.37)

mai 1, 2019 admin 0

Jésus n’était une personne comme les autres. Se sachant condamner et se rendant à son châtiment, il ne s’est pas arrêté à ce qui l’attendait, au contraire ses pensées étaient portés vers le peuple de Jérusalem, la ville qui repousse les messagers de Dieu… Jérusalem est connu pour être la ville sainte pourtant.

Méfions-nous de la religion car le cœur de l’homme se détourne si facilement de la volonté de Dieu. Faisons la différence entre la religion d’une personne et sa propre piété et son amour pour le Dieu créateur.

Josué 1.7

L’appel et les outils pour servir Dieu

mai 1, 2019 admin 0

Lorsque l’Éternel appela Josué à le servir, le peuple d’Israël avait connu l’esclavage en Égypte et arrivait à la conclusion d’un long pèlerinage qui avait duré 40 ans dans le désert à cause de la dureté de son cœur. L’heure était enfin venue de voir l’accomplissement des promesses de Dieu faites aux patriarches. Israël s’apprêtait à prendre possession de la terre promise. Josué recevait de Dieu l’appel et tous les outils nécessaires pour mener son peuple à saisir les promesses de Dieu.