Jusqu’à quand Seigneur ? (Psaume 13)

mai 16, 2019 admin 0

Comme David, soyons libres d’exprimer dans nos prières nos questions et nos états d’âme. Ce n’est pas mal d’interroger le Seigneur, de lui faire connaître notre cœur tourmenté. Il s’attend de nous voir le prier ainsi à titre de ses disciples. Tout comme les croyants de Philippe, nous devons en toute chose faire connaître nos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces (Philippiens 4.6). Cela ne le surprendra pas de vous entendre vous exprimer, car bien avant vous, l’Esprit a apporté vos besoins au trône de la grâce. Il attend de nous voir en toutes circonstances prier en lui exposant notre cœur. Dans la prière, il n’y a aucun sujet de tabou.

Jean 14.26

Le Consolateur : l’Esprit-Saint (Jean 14.26)

mai 2, 2019 admin 0

L’Esprit-Saint commence à agir dans la vie du croyant bien avant la conversion. Oui! Car c’est lui qui nous convainc de péché, de justice et de jugement (Jean 16.8). Paul avait raison de souligner le passage des Psaumes qui dit que « Nul ne cherche Dieu » (Ro 3.11, Ps 14 et 53). C’est sous l’action de l’Esprit de Dieu que nous prenons conscience de notre état de pécheur et de notre besoin de repentance afin de passer de la mort à la vie éternelle. Nous lisons que c’est par le Saint-Esprit que nous avons été lavés, que nous avons été rendus saints, que nous sommes justifiés par le nom de Jésus (1 Cor 6.11).

Hébreux 12.15

Le danger de l’amertume (Hébreux 12.15)

avril 23, 2019 admin 0

L’amertume s’attaque à tout le monde, elle ne fait pas de distinction, peu importe notre rang social, nos ministères dans l’église, nous sommes tous à risque de se retrouver prisonnier de ses racines. En laissant l’amertume agir, nous ne plaçons pas notre espérance en Dieu, au contraire on se prive des bénédictions divines. Au lieu d’avoir en nous sa pensée, nous broyons du noir. L’amertume est envahissante et contagieuse.

Michée 6.8

De l’orgueil à l’humilité (Jacques 4.1-10)

avril 19, 2019 admin 0

L’orgueil est subtil, elle prend sa source dans notre égo, c’est le « moi » qui revendique ses droits. C’est une chose en apparence légitime pour nous qui vivons à l’ère des Droits de la Personne. Mais en fait, c’est une attitude qui divise, qui nie les droits des autres, car notre « Je » cherche à prendre toute la place. Le chapitre 4 de l’épître de Jacques témoigne de quelques-unes des conséquences de l’orgueil lorsqu’il mentionne les luttes, les querelles, la convoitise et l’envie dans les premiers versets. Paul dans l’épître aux Galates affirme que ces choses font partie de ce qu’il a identifié comme étant les œuvres de la chair qui sont en opposition avec le fruit de l’Esprit (Galates 5.16-23).

Galates 2.20

Laisser Christ vivre en moi (Galates 2.20)

avril 12, 2019 admin 0

Il va de soi que nous ne pouvons atteindre la stature parfaite de Christ par nos propres ressources, nos propres forces. Pour ce faire, nous devons comme le dit Paul aux galatiens laisser vivre Christ en nous (Gal. 2.20). Nous devons laisser l’ancien “nous” au pied de la croix de Golgotha et de revêtir Christ. Nous ne pouvons donc plus marcher comme avant, mais permettre à laisser l’Esprit de nous guider un pas à la fois.

L’idolâtrie (Exode 20.3-5)

avril 12, 2019 admin 0

Le premier des dix commandements nous démontre ce que Dieu attend de nous. Il nous est dit «Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. » (Exode 20.3). Un autre dieu ne signifie pas qu’il doit avoir nécessairement la forme d’une statuette. Il peut prendre différentes formes dans nos vies. Les idoles occupent dans nos cœurs la place que Dieu désire avoir en exclusivité. Il l’affirme lui-même en disant qu’il est un Dieu jaloux (Exode 20.5). En étant attentifs, nous pouvons remarquer que chaque fois que nous enfreignons un des neuf autres commandements, nous répondons à une idole dans nos vies, leurs présences justifient notre désobéissance, car Dieu n’occupe plus la place qui lui revient dans notre cœur. Ce qui règne dans nos cœurs dirige nos actions.

Hébreux 12.5-6

Le Seigneur châtie celui qu’il aime (Hébreux 12.5-6)

avril 11, 2019 admin 0

Pour plusieurs personnes, le terme châtiment paraît être une chose de véritablement terrible, ils considèrent cela comme étant un malheur ou un jugement avec lequel il ne peuvent rien y faire. Parmi ceux-ci, nous pouvons considérer Caïn. C’est lui qui, après avoir tué son frère Abel et avoir entendu de Dieu la conséquence de son péché, a démontré sa mauvaise compréhension du châtiment que Dieu lui imposait en affirmant « Mon châtiment est trop grand pour être supporté. » (Genèse 4.13).

1 Pierre 3.9

Appelés pour bénir (1 Pierre 3.9)

avril 4, 2019 admin 0

Suivre les voies du monde nous amène rapidement à justifier le mal, à tolérer certaines paroles. Pourtant, si une personne prenait les mêmes libertés à mon désavantage, est-ce que je ne crierai pas à l’injustice ? En fait, comme chrétien, cela était un comportement normal jusqu’au jour de notre conversion. Depuis, Christ vit en nous ! Donc, nous recherchons le
bien… Pourtant, ce n’est pas aussi facile que cela… Notre ancienne nature cherche à pointer le bout de son nez… Comme chrétien, nous devons prendre plaisir dans les choses de Dieu, et il ne prend pas plaisir au mal.