Jusqu’à quand Seigneur ? (Psaume 13)

mai 16, 2019 admin 0

Comme David, soyons libres d’exprimer dans nos prières nos questions et nos états d’âme. Ce n’est pas mal d’interroger le Seigneur, de lui faire connaître notre cœur tourmenté. Il s’attend de nous voir le prier ainsi à titre de ses disciples. Tout comme les croyants de Philippe, nous devons en toute chose faire connaître nos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces (Philippiens 4.6). Cela ne le surprendra pas de vous entendre vous exprimer, car bien avant vous, l’Esprit a apporté vos besoins au trône de la grâce. Il attend de nous voir en toutes circonstances prier en lui exposant notre cœur. Dans la prière, il n’y a aucun sujet de tabou.

Marc 4.39

La solution dans la tempête

mai 4, 2019 admin 0

Les disciples auraient facilement été en mesure de se résigner, chose qu’ils n’ont pas faite. D’aucune manière, ils n’auraient été en mesure de changer leur situation devant une haute mer déchaînée. Ils n’avaient qu’un seul recours, ils ont certes manqué de foi pendant un certains temps, il est évident que Dieu avait un plan futur pour chacun d’eux et qu’il n’aurait pas permis que le pire arriva. C’est pour cette raison que Jésus leur a reproché leur manque de foi. Cependant, grâce à cette tempête, les disciples ont appris que peu importe les circonstances, Jésus est là pour eux. Ils ont eut également toute une démonstration de la puissance de Jésus. Une leçon de sa toute-puissance!

Hébreux 12.15

Le danger de l’amertume (Hébreux 12.15)

avril 23, 2019 admin 0

L’amertume s’attaque à tout le monde, elle ne fait pas de distinction, peu importe notre rang social, nos ministères dans l’église, nous sommes tous à risque de se retrouver prisonnier de ses racines. En laissant l’amertume agir, nous ne plaçons pas notre espérance en Dieu, au contraire on se prive des bénédictions divines. Au lieu d’avoir en nous sa pensée, nous broyons du noir. L’amertume est envahissante et contagieuse.

Genèse 31.3

Jacob : entre la crainte et la foi (Genèse 31.3)

avril 5, 2019 admin 0

Jacob utilisa son propre jugement au lieu de s’attendre à Dieu. Il chercha à apaiser son frère par une série de cadeaux (Genèse 32.20). Il avançait vers son frère en obéissant au commandement de Dieu tout en craignant la colère de son frère.

Exode 14.14

L’Éternel combattra pour vous (Exode 14.14)

avril 4, 2019 admin 0

N’étaient-ils pas en train de suivre la volonté de Dieu en quittant l’Égypte pour aller en terre promise? Ils se retrouvaient pourtant pris au piège et ils craignaient la mort! C’est justement dans cette situation d’impuissance que Dieu se manifeste, ce fut au moment où humainement, rien n’était possible que Dieu a agi puissamment afin de montrer sa grandeur. Moïse, connaissant son Dieu, était rempli de foi, c’est pourquoi il encouragea le peuple en disant « Ne craignez point; tenez-vous là, et voyez la délivrance de l’Éternel » (Exode 14.13).

Matthieu 6.12

Pardon et discipline (Matthieu 6.12)

avril 2, 2019 admin 0

Le fait de pardonner ne signifie pas qu’il ne faut pas reprendre une personne qui a péché contre nous. Jésus a également affirmé que si ton frère a péché contre toi va et reprend le (Matthieu 18.15). Ceci est important afin qu’un péché sérieux ne se répète pas. Contrairement à l’usage courant, nous n’avons pas à attendre que la personne qui nous a offensés vienne vers nous pour demander pardon. Jésus a choisi volontairement le mot « va »! Les premiers pas doivent être faits par la victime, c’est la personne la mieux placée pour faire comprendre les conséquences du péché commis dans sa vie. Cela permet à celui qui a commis l’acte dans saisir toute la gravité.

Matthieu 9.36-37

Besoin de bergers (Matthieu 9.36-37)

mars 31, 2019 admin 2

Jésus avait l’œil pour discerner les besoins du troupeau. L’évangile de Marc ajoute à notre verset sa solution… il est dit « qu’il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. » (Marc 6.34). En d’autres mots, il les a nourris spirituellement leur indiquant le seul chemin, la vérité et la vie (Jean 14.6). Le prophète Osée en affirmant que le peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance avait mis le doigt sur le problème (Osée 4.6). Jésus les a donc enseignés afin d’arrêter l’errance. C’est lui qui a dit « la vérité vous affranchira. » (Jean 8.32).