Le vouloir et le faire

C’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Philippiens 2.13

Ce matin, durant mon temps de prière, j’ai pris conscience du nombre de fois que j’éprouve le désir de faire des choses pour Dieu.  Cela arrive souvent le soir, une fois coucher.  C’est à ce moment-là que mon cerveau se met à fonctionner et à élaborer des projets.  J’établis des projets, je les visualise de manière toujours positive, tout fonctionnera parfaitement et je finis par m’endormir.  Il arrive qu’une partie de toutes ces réflexions tombent dans l’oubli, mais parfois, avec l’aide de Dieu la réflexion nocturne produit du fruit et ouvre la porte à une action poussée par l’Esprit de Dieu.

Matthieu 9.37-38

Pourquoi cela arrive-t-il ? Suis-je paresseux en oubliant ? Est-ce que Dieu me demande de faire une chose en particulier ? Voilà de bonnes questions qui méritent d’être considérées avec le Seigneur dans la prière. En fait, la première chose à faire est de mettre nos réflexions devant le Seigneur et lui demander sa direction. J’ai personnellement mis dans ma liste de prières la requête de demander qu’il me donne le vouloir et le faire dans mon cœur. De plus pour éviter que de mauvaises motivations charnelles m’influencent, car cela peut m’arriver, je demande au Seigneur de me confirmer sa volonté par le moyen de ma méditation quotidienne de la Parole de Dieu. Je ne cherche pas un signe, je lui demande simplement de me guider en me confiant dans Sa Parole.  .  Il est alors important de ne pas sortir un verset hors de son contexte mais de toujours le respecter.

Il est probable qu’Il désire que j’aille de l’avant avec ce qu’il a mis sur mon cœur, c’est peut-être pour maintenant, ou peut-être pour plus tard, cela doit se faire en son temps en dépendant du Seigneur. Au moment qu’il déterminera, il nous donnera alors, non seulement le désir, mais également les ressources pour le faire. Et c’est là que nous recevons le signal de départ, l’approbation divine.

Il est aussi possible qu’il nous demande de simplement prier pour qu’il place quelqu’un d’autre pour réaliser cette tâche. Dans cette situation, Dieu nous appelle à la prière en nous rendant sensible sur la question, il arrive aussi qu’il nous mette à cœur de contribuer financièrement afin répondre aux besoins. Soyons donc attentifs aux besoins.

Parfois, il se peut que l’ennemi cherche à me tendre un piège.  Il souffle alors une pensée qui à première vue semble bonne… Il sait comment mettre un bel emballage au mal en nous faisant alors miroiter une autre chose qui a pour but de soit répondre à des convoitises ou a gonflé notre orgueil.   Gardons à l’esprit que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Éphésiens 6.12). Son plan est soit de placer sous nos yeux une nouvelle idole qui mettra Dieu à l’écart ou peut-être de nous tenir occupés au mauvais endroit ou il sait que nos gestes n’auront pas une portée éternelle. De là l’importance pour chacun de nous d’apporter tout projet et tout désir devant le Seigneur pour qu’il nous sonde et nous conduise (Psaume 139.23-24), car notre cœur étant charnel prend parfois de mauvaises décisions.

Il arrive aussi que notre réflexion prenne sa source dans une chose qui nous contrarie, peut-être même une chose d’aussi sournoise que l’amertume.  Systématiquement, l’objectif est de pointer vers l’erreur commise qui est souvent orientée vers l’origine de notre amertume.  Nous avons alors l’intention de nous faire justice et de donner une bonne leçon.  C’est souvent au moment de la prière que Dieu nous fait prendre conscience l’état de notre cœur.  Nous devons, le plus rapidement possible, confesser cela au Seigneur, et par la suite prendre les moyens pour avoir l’amour nécessaire pour afin de couvrir l’offense commise envers nous.  Comprenons qu’il ne faut pas laisser l’amertume de croître en nous, car elle est contagieuse et se transmet aux autres.  Soyons vigilants!

Voilà donc pourquoi, il nous faut en toutes choses, chercher la volonté de Dieu dans tous nos projets, il nous faut toujours nous laisser diriger par la Parole de Dieu afin d’éviter toutes ruses de l’ennemi. C’est pourquoi suivons le sage conseil de Paul qui nous encourage fortement à rechercher prioritairement le Royaume de Dieu (Colossiens 3.1). En faisant cela, nous pouvons avoir une entière confiance que le Seigneur nous donnera le vouloir et le faire en son temps. Entre temps, persévérons donc à chercher sa face.

Sylvain Bigras

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
error

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Suivez-moi sur Twitter

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.