Le jugement débutera par la maison de Dieu – 1 Pierre 4.17-18

C’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu ? Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l’impie et le pécheur ? 1 Pierre 4.17-18

Pierre affirme que ceux de la maison de Dieu, les justes, seront sauvés avec peine. Mais n’avons-nous pas déjà lu dans les Évangiles que les chrétiens ne seront pas jugés… En fait, c’est Jésus qui l’a affirmé lors de sa discussion avec Nicodème, il a dit que celui croit en lui n’est point jugé (Jean 3.18). Alors pourquoi Pierre affirme que le jugement débutera par ceux qui croient?

Alors tout semble à croire que Pierre contredit le Seigneur en affirmant que le jugement commence par la maison de Dieu et que lui-même s’identifie comme étant de ceux par qui le jugement débutera (1 Pierre 4.17)?

Quand nous sommes jugés,
nous sommes châtiés par le Seigneur,
afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.
1 Corinthiens 11.32

Il serait pertinent de faire une plus grande recherche dans les écritures afin de retrouver d’autres versets qui sont en mesure de nous éclairer. Rapidement, nous pouvons constater que Paul apporte une nuance majeure entre le jugement du monde et celui des croyants. Dans 1 Corinthiens 11.32, il affirme que lorsqu’un croyant est jugé, nous sommes châtiés par le Seigneur afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

Le monde sans Christ est déjà jugé parce qu’il n’a pas cru. La sentence est automatique, par contre pour le croyant, il se voit châtié par Dieu, c’est-à-dire qu’il est corrigé ou redressé, ce qui lui évite d’être jugé comme le monde l’est déjà.

L’œuvre de chacun sera manifestée  car le jour la fera connaître,
parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera
ce qu’est l’œuvre de chacun. Si l’œuvre bâtie par quelqu’un
sur le fondement subsiste, il recevra une récompense.
1 Corinthiens 3.14-15

Par contre, le disciple de Jésus verra ses œuvres jugées, Paul utilise l’image d’être éprouvé par le feu. L’oeuvre de chacun sera donc éprouvée par le feu (1 Corinthiens 3.12-13) . Si l’oeuvre subsiste après avoir été mise au feu, le croyant recevra une récompense, mais par contre, si elle est entièrement consumée cela fera en sorte que le croyant se verra perdre sa récompense et il sera sauvé comme à travers le feu (1 Corinthiens 3.13-15).

Donc en résumé, sans Christ le monde est déjà jugé. Pour ceux ayant cru dans le Seigneur, il y trois éléments importants à retenir:

  • Ils sont sauvés par le moyen de la foi comme Jésus l’a affirmé.
  • Le jugement continuel de Dieu amène un châtiment dans le but de corriger qui évite au croyant la perdition et qui mène au contraire à la sanctification.
  • Par contre, les œuvres pratiquées seront pour leur part éprouvées par le feu et si elle détruite, le croyant ne perdra pas son salut, il demeurera sauvé à travers le feu sans recevoir de récompense.  Et si elle demeure, il recevra au contraire une récompense de la part de Dieu.

Donc, en allant plus loin que la première impression qui nous laissait croire que Pierre affirmait le contraire du Seigneur, nous en arrivant à la lumière de la Parole de Dieu à obtenir une meilleure compréhension de la différence entre le fait d’être jugé comme le monde et déjà condamné contrairement à être jugé afin d’être redressé par le Seigneur.

Sylvain Bigras

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
error

Suivez-nous

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.